l'événementiel 2008/2009 - page1

Visite de M. Martin MALVI

Martin Malvy, président de la région Midi-Pyréenées, impressionné par les travaux réalisés au lycée Clément De Pémille.

  «Ça a de la gueule», constate Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées, devant la façade flambant neuve d'un bâtiment du lycée professionnel Clément-de-Pémille à Graulhet. «Elle a été rénovée avec du béton reconstitué et de la résine de différentes couleurs, pour donner une impression de patchwork», détaille fièrement Sylvie Desmond, une des deux architectes en charge des travaux. Pendant presque deux heures, Martin Malvy poursuit la visite à travers le lycée, accompagné par Claude Fita, maire de Graulhet, Jean-Patrick Moras, président du conseil d'administration et de deux conseillers régionaux, Anne-Marie Likiernik et Jean Tkaczuk.

Le chantier, qui a débuté le 1er janvier 2009, devrait se terminer au mois d'octobre et coûtera à la région 5,9 millions d'euros. Il y aura donc 4 à 5 semaines de transition après la rentrée, où les 290 élèves du lycée ne pourront pas encore disposer de tous les locaux. Mais que ces derniers se rassurent. La petite gène occasionnée sera amplement compensée «par la qualité des nouvelles installations».

 

   Donner une meilleure image: ces travaux devraient redorer l'image d'un lycée qui, depuis quelques années, n'arrive plus à accroître le nombre de ses élèves. 600 places sont disponibles, mais seulement la moitié est occupée. Pourtant, l'enseignement des métiers du cuir ou des bijoux est reconnu au niveau national. Une partie des anciens élèves travaille pour de grandes enseignes parisiennes.

Alors pourquoi l'établissement n'attire pas ? Bien sûr, les raisons du manque d'intérêt pour cette filière ne tiennent pas uniquement à l'aménagement du lycée, mais, en investissant dans ce projet, la région veut inverser le mouvement. «La façon dont les bâtiments étaient organisés n'avait aucune cohérence. Les ateliers étaient répartis dans plusieurs endroits. Se retrouver dans le lycée était parfois très difficile», analyse Ludovic Ginestet, le deuxième architecte. Il fallait repenser toute l'organisation des locaux : «nous avons dû rationaliser le site en donnant à chaque bâtiment une caractéristique que tout le monde puisse reconnaître au premier coup d'œil. L'administration ne devait plus pouvoir être confondue avec l'infirmerie, comme dans une ville, une mairie ne l'est pas avec une église».

En revanche, Martin Malvy a clairement expliqué que la création d'une filière générale au sein du lycée professionnel n'est pas la priorité. Dans les 5 prochaines années, des études démographiques établiront si la ville en a réellement besoin.

AUTEUR

CASDEN, 3 bourses pour 3 projets

 Dans le cadre du concours  "3 bourses pour 3 projets" de la CASDEN (banque coopérative des personnels de l’Education Nationale) ,  les élèves des classes de maintenance des véhicules et matériels (option véhicules automobiles) se sont vu attribuer le premier prix du jury d'un montant de 1000 €uros pour le projet " un véhicule pour exister " (adaptation d'un véhicule pour le transport de personnes handicapées).
 

AUTEUR

FESTIVAL des lycéens & apprentis
de midi-pyrénées


Nyota Houlbert élève bijoutière devant le stand du Zénith vêtue d'une création de Nadine Denis.

Félicitations aux élevès du CAP art du bijou et à leurs professeurs. Ils ont remporté le 1er prix dans leur categorie au festiv' ( festival des lycéens et apprentis de midi-pyrénées ) pour leur projet " reduisons nos dechets, ça déborde ! " (selection parmi 120 lycées et 190 projets). Leur stand présentant des bijoux et fabrications à partir de dechets a connu un réel succés!


Haut de page
Page suivante

Visite de Martin MALVI au lycée Clément De Pémille

CASDEN, 3 bourses
pour 3 projets

Festival des lycéens
& Apprentis Midi-Pyrénées

Modifier le commentaire 

par admin pemille le 13 janv. 2016 à 14:22

haut de page